Se Hizo Justicia - Putaendo Resiste
Billet de blog

Le tribunal de Valparaíso annule l'autorisation illégale du projet de sondages miniers de la société minière Vizcachitas

Déclaration du Groupe Environnemental, Social et Culturel Putaendo Resiste – 27 août 2020

Dans une décision historique, la Cour de justice de Valparaíso annule l'autorisation illégale du projet « Préfaisabilité de sondage minier pour Las Tejas » et ordonne au Service régional d’évaluation environnementale  (SEA, en espagnol) de mettre en œuvre un processus de participation citoyenne à l'évaluation environnementale de la société Vizcachitas Holding.

Le 27 août, la Cour d'appel de Valparaíso a approuvé l’injonction présentée par la communauté de Putaendo. L'injonction avait été déposée contre le SEA qui, en mars de cette année, avait refusé l'ouverture d'un processus de participation citoyenne demandé par plus de 2 000 personnes et organisations sociales. Plus tard, cette même entité, dans un processus accéléré et au milieu d'une pandémie, a accordé une résolution de qualification environnementale (RCA) en faveur du projet « Préfaisabilité de sondage minier pour Las Tejas » qui, en tant qu'étude d'impact environnemental, a accordé à la société minière transnationale canadienne Cía. Minera Vizcachitas Holding le droit de commencer une nouvelle campagne de forage de 350 trous dans le secteur de Las Tejas, situé au pied de notre vallée.

À cet égard, en tant qu'organisation communautaire de Putaendo, nous soulignons :

1) Justice a été rendue. La quatrième salle de la Cour d'appel de Valparaíso, dans un jugement unanime et décisif, a annulé la résolution illégale, a annulé la RCA favorable et a forcé le processus d'évaluation à faire marche arrière afin que la procédure de participation citoyenne, demandée par les habitant.e.s de la zone, soit dûment mise en œuvre.

Avec ce jugement historique, la Cour d'appel a entendu notre demande et remet les choses à leur place. Elle a appliqué la justice et, correctement et avec bon sens, a également appliqué les principes et règlements environnementaux. Cela contraste fortement avec l'interprétation capricieuse et restrictive que le SEA applique systématiquement en termes de non-octroi de la participation citoyenne aux communautés qui la demandent en temps opportun.

2) Nous exigeons que le SEA se conforme immédiatement et sans délai, tel que ordonné par la justice. En particulier, nous exigeons que la RCA du projet soit annulé, et qu’aucun appel ne soit fait devant la Cour suprême, car cela ne produira qu'une immense dépense de ressources et d'énergie que nous finirons par payer avec nos impôts. Nous exigeons également que le SEA applique soigneusement les instructions de la Cour pour ouvrir un véritable processus de participation citoyenne, où la communauté de Putaendo est écoutée et chacune de leurs observations et objections au projet minier néfaste est abordée.

3) Ce triomphe appartient à toute la communauté de Putaendo. Il appartient à toutes ses organisations et à chacun.e des voisin.e.s qui ont défilé, protesté et dénoncé le danger qui plane sur leur vallée. Nous réitérons notre engagement à continuer de nous défendre contre les interventions minières dans notre magnifique et vitale chaîne de montagnes.

C'est là que la vie naît, et de là elle descend dans la vallée.

Nous sommes certain.e.s et conscient.e.s que cette importante victoire est temporaire et que les prédateurs reviendront pour continuer leur harcèlement. Par conséquent, nous lançons un appel pour que chaque personne reste alerte, unie, active et organisée.

– Groupe environnemental, social et culturel Putaendo Resiste