Aurizona
Protest against Mineração Aurizona. Photo courtesy MAB.
Billet de blog

Lettre Ouverte à Equinox Gold et aux Autorités Brésiliennes

Nous, organisations de la société civile brésilienne et internationale, souhaitons exprimer notre profonde inquiétude et notre indignation face à la situation qui affecte actuellement 1 500 familles du district d'Aurizona, situé dans la municipalité de Godofredo Viana, dans la région amazonienne de l'État de Maranhão.

Depuis le 25 mars 2021, plus de 4000 personnes de la communauté n'ont pas accès à un approvisionnement en eau régulier et adéquat en raison de l'effondrement d'un barrage à la mine d'or Mineração Aurizona S.A. (MASA), propriété de la société minière canadienne Equinox Gold. Dans un moment extrêmement critique de la pandémie de la Covid-19 au Brésil, le manque d'accès à l'eau potable aggrave encore plus la condition de vulnérabilité des familles.

Bien que l'entreprise continue d'insister sur le fait que l'eau distribuée est propre, les familles touchées rapportent que l'eau fournie par Equinox Gold présente des traces de boue et une forte odeur. Le contact avec cette eau a généré des problèmes de santé dans la population, tels que des éruptions cutanées chez plusieurs enfants, jeunes et adultes de la région.

À travers cette lettre ouverte, nous appelons la société minière Equinox Gold, mais aussi les autorités aux niveaux municipal, étatique et national à établir un canal de dialogue permanent avec la communauté pour travailler sur un agenda qui répond à l'urgence, y compris les revendications historiques. par la population affectée par la mine Aurizona.

Nous demandons à Equinox et aux entités gouvernementales suivantes de prendre les mesures suivantes:

À Equinox Gold:

  • Rétablir immédiatement l'approvisionnement en eau potable de tous les ménages et établissements commerciaux d'Aurizona
  • Garantir un revenu d'urgence pour toutes les familles d'Aurizona, à hauteur d'un salaire minimum par adulte, d'un demi-salaire pour les jeunes et d'un tiers pour les enfants, à l'instar de l'indemnisation des familles touchées par le déversement de la mine à Brumadinho, Minas Gerais
  • Négocier et payer une juste indemnisation aux personnes qui dépendent de la pêche, qui ont non seulement perdu leur équipement de pêche, mais qui sont actuellement empêchées de mener cette activité en raison de la contamination des ressources en eau
  • Négocier et verser une juste compensation aux petites entreprises pour les dommages causés par l'interruption de l'approvisionnement en eau potable
  • Installer des tours de téléphonie cellulaire dans le quartier d'Aurizona, afin que les personnes touchées puissent avoir un meilleur accès aux canaux de communication et de dialogue avec les différentes institutions
  • Fournir des informations aux personnes touchées, des rapports techniques préliminaires sur l'analyse de l'eau de la région et tous les impacts sociaux et environnementaux, ainsi que sur les risques réels de nouvelles ruptures de barrages de l'entreprise minière Mineração Aurizona S/A.
  • Garantir des services consultatifs techniques indépendants et un diagnostic social à court, moyen et long terme sur les impacts et les conséquences des violations des droits humains subies par la population affectée, à faire par une organisation de confiance choisie par les familles touchées

Au gouvernement de l'État du Maranhão:

  • Suivre et assurer le respect des engagements pris par la société minière Equinox Gold
  • Nommer une équipe médicale du gouvernement de l'État pour aider les familles touchées par l’effondrement du barrage, en tenant compte du fait que les conséquences pour la santé de la population sont diverses
  • Effectuer des inspections techniques par la protection civile de l'État dans les maisons présentant des fissures à cause des explosions minières quotidiennes;
  • Assurer la sécurité des défenseur.e.s des droits humains dans la communauté
  • Faire un suivi avec le commandement de la police militaire des circonstances de l'arrestation illégale de deux défenseures des droits humains le 25 avril
  • Enquêter sur les plaintes concernant la criminalisation des leaders locaux
  • Publier des analyses de laboratoire de l'eau dans toute la région, réalisées par le Secrétariat d'État à l'environnement (SEMA) et la Société d'assainissement de l'environnement de l'État du Maranhão (CAEMA)
  • Élargir le contrôle sur les zones d'exploitation de la société minière, car il y a des signes indiquant qu'elle vise à étendre son exploration, en se rapprochant chaque jour de la population
  • Utiliser les montants obtenus des amendes à Equinox (environ 2 millions de dollars canadiens jusqu'à présent), ainsi que les autres amendes, pour la mise en œuvre d'un plan de restructuration sociale et productive pour les familles touchées d'Aurizona qui sera élaboré par les familles affectées

Au gouvernement municipal:

  • Superviser, contrôler et assurer le respect des engagements pris par la société minière
  • Demander à la société minière de répondre à toutes les demandes des communautés affectées
  • Transparence concernant l'application des fonds collectés par la commune auprès de la Compensation Financière d'Exploitation des Ressources Minérales (CFEM) au profit de la communauté

À l'Agence nationale des mines (ANM) et à l'Institut Chico Mendes pour la conservation de la biodiversité (ICMBio)

  • Enquêter sur la rupture du barrage de Lagoa do Pirocaua et resserrer la supervision et le suivi des activités de la société minière, compte tenu du risque d'effondrement des tas de stériles et de la survenue possible d'autres effondrements de barrages;
  • Mettre à disposition les rapports relatifs à l'analyse des eaux collectées en laboratoire à partir du 1er avril, sur place, par ICMbio.

La plupart des revendications décrites sont urgentes, mais elles nécessitent également un vaste programme de mesures de la part de l'entreprise et des politiques publiques car elles affectent directement les droits humains, économiques, sociaux, culturels et environnementaux des familles touchées par Equinox Gold.

Nous, organisations de la société civile au Brésil et dans d'autres pays, réitérons notre engagement à poursuivre les actions de sensibilisation et de pression sur l'entreprise et les autorités pour qu'elles prennent les mesures nécessaires pour respecter, protéger et promouvoir le droit des familles touchées à une vie digne.

Signée:

Organisations brésiliennes

  1. Actiecomité Utrecht em Defesa da Democracia no Brasil
  2. AMAVIDA
  3. Articulação do Semiárido Brasileiro – ASA Maranhão
  4. Associação dos Empregados da Eletrobras – AEEL
  5. Central Única dos Trabalhadores – CUT/MA
  6. Centro de Defesa Ferreira de Sousa
  7. Coletivo de Mulheres Silva Cantanhede
  8. Coletivo Maya
  9. Coletivo por um Brasil Democrático (CPBD-LA)
  10. Comissão Pastoral da Terra – CPT
  11. Conselho Pastoral dos Pescadores – CPP
  12. Coalition étudiante pour un virage environnemental et social – CEVES
  13. Cooperativa de Trabalho de Prestação de Serviços para o Desenvolvimento Rural Sustentável da Agricultura Familiar – COOTAP
  14. Coordenação Nacional de Articulação de Quilombos (CONAQ)
  15. CSP Conlutas Maranhão
  16. Defend Democracy in Brazil Committee
  17. Deputada Federal Áurea Carolina (PSOL/MG)
  18. Deputada Federal Talíria Petrone (PSOL/RJ)
  19. Deputado Federal Célio Moura – PT/TO
  20. Deputado Federal João Daniel (PT-SE)
  21. Deputado Federal Padre João – PT/MG
  22. Deputado Federal Patrus Ananias (PT/MG)
  23. Deputado Federal Rogério Correia – PT/MG
  24. Federação Interestadual de Sindicatos de Engenheiros (Fisenge)
  25. Federação Única dos Petroleiros – FUP
  26. Frente Internacional Brasileira Contra o golpe e pela Democracia
  27. Grupo de Pesquisa e Extensão Política, Economia, Mineração, Ambiente e Sociedade – PoEMAS
  28. Justiça nos Trilhos
  29. Koinonia Presença Ecumênica e Serviço
  30. Laboratory State, Labour, Territory and a Nature / Federal University of Rio de Janeiro
  31. Levante Popular da Juventude
  32. Marcha Mundial de Mulheres – MMM
  33. Membro da FIBRA Frente Internacional Brasileira contra o Golpe e pela Democracia
  34. Membro da Confederação internacional por um mercado mundial mais justo Munique Alemanha
  35. Movimento Camponês Popular – MCP
  36. Movimento de Mulheres Camponesas – MMC
  37. Movimento de Pescadores e Pescadoras Artesanais (MPP)
  38. Movimento dos Pequenos Agricultores – MPA
  39. Movimento dos Pequenos Agricultores – MPA Piauí
  40. Movimento dos Trabalhadores Rurais Sem Terra – MST
  41. Movimento dos Trabalhadores Rurais Sem Terra – MST Piauí
  42. Movimento dos Trabalhadores Rurais Sem Terra – MST Maranhão
  43. Movimento dos Atingidos por Barragens – MAB
  44. Movimento dos Atingidos pela Base de Alcântara – MABe
  45. Movimento dos Pescadores e Pescadoras do Maranhão
  46. Movimento Pela Soberania Popular na Mineração – MAM
  47. Pastoral da Juventude Rural – PJR
  48. Plataforma Operária e Camponesa da Água e Energia – POCAE
  49. Resistência Brasileira na Suécia
  50. Revoluciona o Mundo
  51. Sindicato dos Administradores do Estado do Rio de Janeiro – SINAERJ.
  52. Sindicato dos Bancários do Maranhão
  53. Sindicato dos Engenheiros da Bahia – SENGE Bahia
  54. Sindicato dos Petroleiros de Duque de Caxias/R.J – Sindipetro Caxias
  55. União Estadual por Moradia Popular – MA

Organisations internationales

  1. ALMA – Africa y Latinoamérica en Mallorca
  2. Bündnis Gerechter Welthandel
  3. Coletivo Amsterdam pela Democracia
  4. Collectif Alerte France Brésil / MD18
  5. Coletivo Brasil-Québec
  6. Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL)
  7. Carrefour d’Animation et de Participation à un Monde Ouvert (CAPMO)
  8. Defensa y Conservación Ecológica de Intag (DECOIN)
  9. Développement et Paix
  10. Earthworks
  11. Global Justice Clinic NYU Law*
  12. Institute for Policy Studies – Global Economy Program
  13. KAIROS: Canadian Ecumenical Justice Initiatives
  14. Mining Injustice Solidarity Network (MISN)
  15. MiningWatch Canada
  16. Projet Accompagnement Québec-Guatemala (PAQG)
  17. Public Service Alliance of Canada – Alliance de la Fonction publique du Canada
  18. The Gaia Foundation
  19. US Network for Democracy in Brazil

*This communication does not purport to represent the institutional views, if any, of New York University.