Mariano Abarca: Our Struggle, Our Land, Our Water, Our Resistance, Our Hope - Bety Cariño

5 ans après l’assassinat de Mariano Abarca, tué pour avoir résisté à l’entreprise minière Blackfire, nous réclamons justice!

Alors que cinq ans viennent de passer depuis la mort de Mariano Abarca Roblero, assassiné parce qu’il résistait à l’entreprise minière canadienne Blackfire, nous demandons aux autorités mexicaines et canadiennes d’agir pour que justice soit faite et que ce crime ne reste pas impuni.

Mémoire: L’Institut canadien international pour les industries extractives et le développement (ICIIED)

Mémoire: Le gouvernement du Canada a créé l’Institut canadien international pour les industries extractives et le développement (ICIIED), un autre outil mal conçu pour servir les intérêts des sociétés minières canadiennes opérant à l’étranger. Lors d’une présentation auprès de l’Association minière du Canada en juin 2013, l’ancien ministre du Développement international, Julian Fantino, promettait aux représentants de l’industrie que l’Institut « sera votre plus grand et meilleur ambassadeur ».

Fiche de renseignements sur le projet d’extraction minière de l’Eldorado Gold Corporation dans le Nord de la Grèce

Des délégués du Nord de la Grèce séjourneront au Canada du 26 au 31 mai 2013 afin de porter à l’attention de la population canadienne leurs inquiétudes relativement aux projets d’extraction minière d’Eldorado Gold à Skouries et sur la montagne de Perama.

Honduras - Valle de Siria
Honduras - Valle de Siria. James Rodríguez photo.

Sœurs de la vallée de Siria, nous appuyons votre lutte pour la justice et la santé

(Ottawa/Montreal) En cette Journée internationale de la femme, les femmes de Développement et Paix et de Mines Alerte sommes présentes en esprit auprès de 60 femmes de la vallée de Siria rassemblées à Tegucigalpa, au Honduras, pour leur témoigner notre solidarité et les accompagner dans leur lutt

Exploitation minière verte ou blanchiment écologique ? La responsabilité sociale des entreprises et le secteur minier au Canada

Une critique publique cohérente de l’industrie minière concernant les questions environnementales et sociales au Canada et à l’étranger l’ont poussée à répondre de façon pro-active à ces préoccupations. Une grande partie de cet effort est emballé dans l’expression « responsabilité sociale des entreprises » (RSE). Notre expérience montre que, même si les pratiques de RSE peuvent apporter des améliorations dans la performance et la transparence, elles servent également à occulter les questions en suspens dans le secteur et à nuire aux processus nécessaires pour développer des améliorations réglementaires obligatoires.

Ambatovy
Site of Sherritt's Ambatovy mining project in Madagascar (Geoffrey York)

APPEL URGENT : Pour une Réparation des Dégâts Humains et Environnementaux et pour une Responsabilisation Accrue de la Société Sherritt Ambatovy

Avant la poursuite du projet Ambatovy et la délivrance d’une autorisation de production, les droits des paysans et des personnes impactés par les travaux pendant la phase précédente - au niveau des terres, des eaux, des poissons, des forêts... - doivent être respectés, les indemnisations et prises en charge suite aux accidents effectuées de manière adéquate, les promesses faites aux populations au moment de leurs relocalisations pour les besoins du projet réalisées pleinement. Les déplacements de populations doivent désormais cesser.

Une nouvelle histoire d’horreur minière ? Le projet Ambatovy de la Société Internationale Sherritt à Madagascar.

Les groupes de la société civile exigent que le gouvernement du Madagascar fasse que le projet 'Ambatovy' de Sherritt International accomplit ses promesses des sauvegardes environnementales, des travaux locaux, et responsabilité sociale en mettant à jour les lois Malgaches et les règlements d'investissement. 

Mine d’or au Guatemala et morale douteuse des fonds de pension éthiques canadiens

Fin juin 2010, le Projet d’Accompagnement Québec - Guatemala (PAQG) organisait une série de rencontres sur le thème de la possible conciliation entre un investissement « responsable » et l’industrie extractive, en insistant sur la transnationale Goldcorp Inc. et en invitant Grégory Lassalle, co-auteur du documentaire : « Le business de l’or au Guatemala ». Alors qu’au Guatemala, les mouvements de résistance commencent à récolter les fruits politiques de leurs luttes malgré la rigidité du gouvernement guatémaltèque, la rencontre avec la logique de l’actionnariat « responsable » du secteur extractif nous donne quelques clés pour comprendre la limite de leurs actions et le poids des compagnies minières dans l’économie et la diplomatie canadienne.

Action Urgente : Une dirigeante communautaire du mouvement de résistance à la mine Marlin de Goldcorp Inc. attaquée par balle

Le mercredi 7 juin, à environ 19h30, à San José Nueva Esperanza, San Miguel Ixtahuacán, département de San Marcos, Diodora Antonia Hernández Cinto a reçu un impact de balle par un inconnu.

Urgence d’agir : Appuyez une loi qui tiendra les sociétés minières canadiennes responsables des abus commis à l’étranger

(Mise a jour le 4 mai, 2010) Le gouvernement du Canada n’est jamais arrivé à adopter des mesures valables pour réglementer les activités des sociétés minières canadiennes présentes à l’étranger.

Affaires Douteuses, Pratiques Douteuses : Le soutien du gouvernement fédéral aux entreprises minières, pétrolière et gazière

Rapport du Réseau canadien sur la reddition de comptes des entreprises : La grande industrie minière, pétrolière et gazière n'est pas sans tache.

Xstrata est de plus en plus critiquée pour son projet Koniambo en Nouvelle-Calédonie

Le nouveau projet de Xstrata, une mine de nickel située dans le Nord du "territoire" français de Kanaky-Nouvelle-Calédonie ), fait l'objet d'une surveillance étroite et de nombreuses critiques.

La controverse au sujet de l'amiante chrysotile au Canada

Les 23 et 24 mai 2006 se tiendra à Montréal un événement appelé « Conférence internationale sur le chrysotile : Le chrysotile à un point tournant - bilan et perspectives scientifiques ».

Lettre au Ministre des Affaires étrangères Peter MacKay sur le coentreprise de Kinross-Forrest au RDC

Concernées que le coentreprise entre l’entreprise d’État la Gécamines et des entreprises étrangères dont une canadienne, Kinross Gold Corporation, ne bénéficient pas au RDC, des organisations non-gouvernementales ont envoyé cette lettre au Ministre des Affaires étrangères Peter MacKay.