miningwatch-post-fb-fr
Editor Message

Conférence « Pour que le climat ait meilleure mine ! »

Ottawa, les 14 et 15 novembre 2019

Pourquoi cette conférence? 

L’urgence climatique exige de déployer tous les efforts nécessaires pour limiter les émissions de gaz à effet de serre en se tournant vers monde beaucoup plus sobre en carbone. Or, selon les projections actuelles, le déploiement à grande échelle de l’électrification des transports et des énergies renouvelables requerra des quantités phénoménales de métaux et de minéraux pour générer, transmettre et emmagasiner l’énergie.

Ce « boom minéral » représente des enjeux majeurs sur les plans social, environnemental et économique, et ce, tant à l’échelle nationale qu’internationale. Le recyclage, l’économie circulaire et d’autres initiatives en efficience minérale peuvent et doivent jouer un plus grand rôle pour réduire les besoins à la source. Ces initiatives seront toutefois insuffisantes et, à moins de changements majeurs dans nos modes de production et de consommation, plusieurs projections prévoient que l’exploitation des minéraux nécessaires aux nouvelles filières énergétiques augmentera de façon exponentielle au cours des prochaines années.

Le défi est donc double : Comment répondre à l’urgence climatique tout en assurant un approvisionnement responsable des métaux et des minéraux nécessaires aux énergies renouvelables? Comment diminuer la demande et la consommation à la source?

Programmation et objectifs visés

La programmation est disponible ici.

Près de 150 participants provenant de quatre continents participeront à la conférence, des experts, des chercheurs et des praticiens de divers horizons dans les domaines du climat et des ressources naturelles, de même que des représentants gouvernementaux, de l’industrie, de la société civile, d’organismes environnementaux, des syndicats, des groupes citoyens, des collectivités et des peuples autochtones directement touchés par ces enjeux. À l’aide de présentations et de tables rondes thématiques, la conférence abordera les grands thèmes suivants :

  • Le « boom minéral » pour les énergies renouvelables : Quelles grandes tendances et quelles projections d’ici 2050? Quels enjeux pour l’environnement et les populations?
  • Comment assurer un approvisionnement responsable de ces ressources minérales?
  • Comment tendre vers une société « post-extractiviste », c’est-à-dire de réduire à la source la demande et la consommation en métaux et minéraux?

Au bout de deux jours, nous souhaitons dégager des pistes de solutions dans le domaine des politiques publiques à l’échelle locale, nationale et internationale afin d’assurer, d’une part, une meilleure efficience minérale et une réduction à la source de la consommation en minéraux, et d’autre part, des modes d’approvisionnement beaucoup plus responsables sur les plans social et environnemental.

Commandites

Merci à nos partenaires "Terre" (+1000$):

Merci à nos partenaires "Eau" (+4000$):

Conférenciers et invités

  • Catherine Abreu, directrice générale, Réseau Action Climat (Canada)
  • Donna Ashamock, membre de la Nation crie et coprésidente de MiningWatch Canada
  • Daniel Breton, ex-ministre de l’Environnement du Québec, ex-conseiller à la première ministre du Québec en matière d’énergie et d’électrification des transports (Canada)
  • Lucie Chatelain, chargée de plaidoyer, Sherpa, élaboration de lois européennes sur le devoir de vigilance et du respect des droits humains par les multinationales (France/Europe)
  • Clare Church, analyste des politiques, Institut international du développement durable, coauteure de Green Conflict Minerals pour la transition énergétique (Canada)
  • Sarah Cornell, chercheuse principale, Centre de résilience de Stockholm (Université de Stockholm) et coordonnatrice, International Planetary Boundaries Research Network (Suède)
  • Lucio Cuenca, Observatoire des conflits environnementaux en Amérique latine (OLCA) (Chili)
  • John Cutfeet, membre de la Première nation Kitchenuhmaykoosib Inninuwug (KI), chargé de recherche à l’Institut Yellowhead
  • May Dagher, porte-parole, Coalition des opposants à un projet minier en Haute-Matawinie sur les retombées de l’exploitation du graphite (Canada)
  • Eriel Tchekwie Deranger, Denesṷłine (membre de la Première nation Athabasca Chipewyan), directrice générale, Réseau Autochtone Action Climat (Canada/É.-U.)
  • Jason Dion, chercheur principal, Commission de l’écofiscalité du Canada
  • Elsa Dominish, chercheuse principale à Institute for Sustainable Futures de l’Université Technologique de Sydney, coauteure de L’approvisionnement responsable en minéraux pour les énergies renouvelables (Australie)
  • John Drexhage, consultant à la Banque mondiale, auteur principal de L’importance des métaux et des minéraux pour un avenir sobre en carbone (Canada)
  • Emily Dwyer, coordonnatrice, Réseau sur la reddition de comptes des entreprises (Canada)
  • Julie Gelfand, ex-commissaire fédérale à Environnement et au développement durable (Canada)
  • Stefan Girtler, coauteur du rapport de Propulsion Québec sur le potentiel de la filière des piles au lithium et leur recyclage (Canada)
  • Pablo Heidrich, professeur adjoint, Université Carleton, Global and International Studies, enjeux de l’extraction du lithium en Amérique du Sud (Canada)
  • Salvador Herencia-Carrasco, directeur, Système interaméricain des droits de la personne, Groupe interdisciplinaire de recherche sur les territoires d’extraction, Université d’Ottawa (Canada)
  • Benjamin Hitchcock, auteur principal de A Just Transition is a Post-Extractive Transition, London Mining Network & War on Want (now with Earthworks) (G.-B.)
  • Dennis Howlett, Alliance mondiale pour la justice fiscale, ex-directeur de Canadiens pour une fiscalité équitable (Canada)
  • Mark Z. Jacobson, directeur du programme Énergie et atmosphère de l’Université Standford, auteur principal de Feuilles de route pour une énergie100% renouvelable à l’intention de 139 pays (É.-U.)
  • Jérôme Laviolette, doctorant à la Polytechnique Montréal et chercheur en matière de transport et de changement climatique, cercle scientifique de Fondation David Suzuki (Canada)
  • Andrew Linton, candidat à la maîtrise à l’Université d’Ottawa, chercheur à l’Institut de l’environnement et de la recherche du Smart Prosperity Institute (Canada)
  • Guillain Koko, coordonnateur, Coalition africaine pour la redevabilité des entreprises (ACCA) (République démocratique du Congo)
  • Jim Kuipers, Kuipers & Associates Engineering, sur les enjeux de la gestion des déchets miniers et de la pollution de l’eau (É.-U.)
  • Josh Lepawsky, professeur à l’Université Memorial et auteur de Mondialiser les déchets électroniques (Canada)
  • Monique Manatch, membre de la Nation algonquine du Lac Barrière, Gardienne des connaissances, cofondatrice de Indigenous Culture & Media Innovations
  • Judith Marshall, chercheuse associée au Centre de recherche sur l’Amérique latine et les Caraïbes (CERLAC), Université York, auparavant chez United Steelworkers » Global Affairs Department (Canada)
  • Sylvain Ménard — professeur en génie civil, structure et conception en bois, Université du Québec à Chicoutimi (Canada)
  • Pia Marchegiani — Fondation sur l’environnement et les ressources naturelles (FARN), enjeux des mines de lithium en Amérique latine (Argentine)
  • Geoff McCarney — directeur de la recherche, Institut pour l’IntelliProspérité /SmartProsperity à Ottawa (Canada)
  • Jonathan Mesulam — directeur de la Fondation pour le développement de la côte ouest et de la campagne internationale contre l’extraction minière des fonds marins (Papouasie Nouvelle Guinée)
  • Cynthia Morinville — boursière Trudeau et doctorante à l’Université de Toronto sur les enjeux du recyclage des déchets électroniques et métalliques en Afrique de l’Ouest (Canada)
  • Gavin Mudd — professeur adjoint à l’Université RMIT de Melbourne, président de l’Institut pour des politiques minérales responsables, coauteur de The energy-materials nexus : the case of metals (Australie)
  • Marc Nantel — porte-parole du Regroupement sur la vigilance des mines en Abitibi-Témiscamingue (REVIMAT) et des impacts régionaux de l’exploitation minière et du recyclage des métaux (Canada)
  • Alex Neve — secrétaire général d’Amnesty International Canada
  • Ramona Nicholas — membre de la Première nation Wolastoqey, aînée en résidence à l’Université du Nouveau-Brunswick (Canada)
  • Emily Norgang — chercheuse principale, Congrès du travail du Canada
  • David Pharand — maire de la municipalité de Duhamel, Petite Nation, Outaouais (Canada)
  • Verna Polson — Grande Chef du Conseil tribal de la nation algonquine Anishinabeg
  • Patrick Rondeau — conseiller principal en environnement pour une juste transition à la Fédération des travailleurs et des travailleuses du Québec (FTQ) (Canada)
  • Payal Sampat — directeur du programme minier chez Earthworks (É.-U.)
  • François Saunier — chercheur adjoint, CIRAIG, Polytechnique de Montréal, Institut pour l’environnement, le développement durable et l’économie circulaire (Canada)
  • Dianne Saxe — ex-commissaire à l’environnement de l’Ontario (Canada)
  • Dayna Scott — chaire de recherche de l’Université York en droit de l’environnement et justice dans l’économie verte (Canada)
  • Christian Simard — directeur, Nature Québec
  • Nikki Skuce — directrice, Northern Confluence, partenaire du Réseau en matière de réforme du droit minier de la Colombie-Britannique (Canada)
  • Louis St-Hilaire — porte-parole, Regroupement de protection des lacs de la Petite-Nation (Petite Nation's Lakes Protection Association), conséquences de l’exploitation du graphite (Canada)
  • Lisa Sumi — directrice de Standards and Assurance, Initiative pour une exploitation minière responsable (IRMA)
  • Carmen Teichgraber — gestionnaire principale de projet, IMPACT, Transformer la gestion des ressources naturelles dans la chaîne d’approvisionnement pour l’exploitation minière artisanale du cobalt en Afrique (Canada)
  • Leah Temper — adjointe de recherche, Leadership for the Ecozoic, Université McGill, directrice de l’Atlas mondial pour la justice environnementale (Canada)
  • Sophie Thériault — professeure à la Faculté de droit, vice-doyenne à l’enseignement, Université d’Ottawa, les droits des peuples autochtones, la gouvernance environnementale et l’extraction des ressources (Canada)
  • Ian Thomson — spécialiste des politiques, industries extractives, Oxfam Canada
  • Rodrigue Turgeon — porte-parole, Comité citoyen de protection de l’esker, les impacts de l’exploitation du lithium (Canada)
  • Emmanuel Umpula Nkumba — directeur général de AfreWatch sur les questions relatives à l’extraction du cobalt en République démocratique du Congo (RDC)
  • Ana Leyva Valera – directrice, CooperAccion (Pérou)
  • Loretta Williams — présidente, Les femmes des Premières nations préconisant l’exploitation minière responsable (FNWARM), membre de la Première nation Xeni Gwet'in (Canada)
  • Alan Young — directeur, Groupe de recherche sur l’efficacité des matériaux et Coalition du développement de l’économie circulaire (Canada)