Contenu Récent

Un nouveau rapport d’analyse basé sur des documents internes obtenus du ministère canadien des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD) conclut que des diplomates canadiens n’ont fait aucun effort pour obliger la minière canadienne Excellon Resources à respecter les droits de la personne et des travailleurs au Mexique, ce qui est contraire à la politique canadienne. L’appui unidrectionnel de l’ambassade canadienne en faveur de la minière a contribué à exercerber le climat de conflit et a mené à la répression des travailleurs et des manifestants mexicains.

Mines Alerte dans les nouvelles

Une affaire de justice - logo
Nous faisons partie de la campagne "Une affaire de justice", pour que celles et ceux qui ont été lésés par les activités outremer des entreprises extractives canadiennes aient accès à la justice au Canada. Plus d'information.