EnglishEspañolFrançais
Video de la table ronde
Billet de blog

Table ronde virtuelle sur le film documentaire «La Rage de l’Or» le 26 octobre

Contexte : ce sera le congrès annuel de l’Association d’exploration minière du Québec du 25 au 28 octobre avec des douzaines d’entreprises qui opèrent au Québec, au Canada et à l’international. Les Nations-Unies se rencontrent à Glasgow début novembre sur les enjeux climatiques : il sera question des enjeux qui entourent l’extraction et l’utilisation des ressources (1 mine de métal sur 4 est une mine d’or dans le monde). Ugo Lapointe, c. (514) 708-0134

Une image contenant texte

Description générée automatiquement

Savez-vous d’où provient votre or? À quoi sert le métal jaune aujourd’hui? Changement climatique, eau, droits humains : Une production responsable est-elle possible?

MARDI 26 OCTOBRE 2021

Table ronde virtuelle pour le Québec et la francophonie internationale

12 h (Montréal) | 16 h (Ouagadougou) | 17 h (Kinshasa) | 18 h (Paris)

INSCRIVEZ-VOUS ICI

Accès gratuit au film documentaire 4 jours avant l’évènement en vous inscrivant
Voyez des extraits vidéo ici et ici

Médias sociaux ici et ici

« La rage de l’or est une exploration ambitieuse d’un métal qui fascine toujours le monde » - Toronto Star

« Présenté en rafale, le tout est journalistiquement solide : riche en faits et en témoignages de qualité exploitée sans angles morts » - Le Devoir

« En mettant en lumière des pratiques plus durables, le film encourage son auditoire à soutenir la protection de l’environnement et à repenser l’industrie du luxe qu’est celui de l’or » - Vancouver Weekly

« Ce documentaire est un excellent résumé permettant aux consommateurs de se familiariser avec les défis de la chaîne d’approvisionnement de l’or, des mines aux produits finis » - Fair Trade Jewellery Co.

« Un film important qui devrait être vu par un large public afin que les consommateurs, les législateurs et les communautés puissent assurer une plus grande imputabilité de l’industrie aurifère » - David Suzuki

EN BREF

Que ce soit dans les domaines des arts, de la culture ou de la finance, l’or fascine depuis des millénaires. Il est associé tant à « l’amour » qu’aux plus atroces régimes esclavagistes. Outre son utilité première pour la joaillerie et le secteur du luxe, il fait aujourd’hui partie intégrante d’un système financier mondial dont la portée est peu connue du public. Il domine la plupart des métaux en matière d’investissements et de sites miniers partout dans le monde (1 mine de métal sur 4 est une mine d’or dans le monde). Or, à l’heure des crises sanitaire, climatique, écologique et économique qui se cumulent, le métal précieux a-t-il encore une utilité aujourd’hui? Une production responsable est-elle possible? Le 26 octobre prochain, joignez-vous à une table ronde portant sur le film documentaire La rage de l’or (The Shadow of Gold) en compagnie du cinéaste de réputation internationale Robert Lang, de même qu’avec des invité.e.s directement impliqué.e.s auprès de cette industrie, tant au Québec qu’à l’international (prévoir 90 min).

 

Une image contenant extérieur, ciel, personne, herbe

Description générée automatiquement

Ugo Lapointe (Animateur) – Coordonnateur à MiningWatch Canada, cofondateur de la Coalition pour que le Québec ait meilleure mine! et lauréat de plusieurs distinctions pour son engagement social et environnemental

Une image contenant personne, habits, posant

Description générée automatiquement

Pauline Evequoz – Membre du conseil d’administration de Swiss Better Gold Association (SBGA), directrice de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) de la maison de luxe Chopard

Une image contenant mur, personne, intérieur, posant

Description générée automatiquement

Dimitri Lascaris – Avocat, journaliste et activiste, nommé à deux reprises parmi les avocats « les plus influents au Canada » pour ses engagements sociaux et environnementaux

Une image contenant personne, mur, intérieur, homme

Description générée automatiquement

Odette Napina – Cheffe de file engagée auprès des collectivités touchées par le secteur minier au Burkina Faso, directrice de projets de l’Organisation pour le renforcement des capacités de développement (ORCADE)

NICOLE DESGAGNÉS – Infirmière-gestionnaire retraitée du réseau de la santé, membre du comité citoyen Arrêt des rejets et émissions toxiques (ARET) de la fonderie Horne à Rouyn-Noranda qui traite de l’or primaire et recyclé (Canada)

PIERRE DE PASQUALE – Ingénieur minier de formation et Responsable de l'engagement avec les parties prenantes (Head of Stakeholder Engagement) au sein de la Responsible Mining Foundation (RMF), Suisse

Une image contenant homme, personne, extérieur, verres

Description générée automatiquement

ROBERT LANG – Cinéaste et réalisateur de films documentaires primés à l’international, dont La rage de l’or (The Shadow of Gold) est le plus récent

À PROPOS DU FILM

Filmé dans plusieurs pays, La rage de l’or (The Shadow of Gold) s’interroge sur la soif de l’être humain pour l’or et sur ses conséquences. Il porte un regard inédit sur la façon dont l’un des métaux les plus prisés est extrait, transformé et marchandé à l’échelle mondiale. Le film explore l’extraction industrielle par l’entremise de grandes mines à ciel ouvert pour prélever l’or souvent à partir de minerai à faible teneur, de même que l’extraction artisanale pratiquée par quelque 20 millions de personnes à travers le monde. Du sommet des grands acheteurs situés à Londres, Dubaï et Toronto aux petits producteurs des hautes terres de Chine, des terres agricoles du Congo et du Pérou, en passant par les terres autochtones de la Colombie-Britannique et des secteurs touristiques du Montana, le film documente les réalités diverses de ceux qui bénéficient de cette industrie comme de ceux qui en souffrent. Le film explore des pistes de solution pour réduire les impacts négatifs de cette industrie, de même que pour accroître sa transparence et son imputabilité à l’échelle internationale (extraits vidéos 1 et 2).

INSCRIVEZ-VOUS ICI

PARTENAIRES DE L’ÉVÉNEMENT

Une image contenant texte

Description générée automatiquement

Cet événement est rendu possible grâce au soutien généreux de la Fondation Écho