Ami(e)s de Mines Alerte

Projet de Nouveau Monde Graphite: La Nation de Manawan Dénonce l'Autorisation de Québec

Source: 
Conseil des Atikamekw de Manawan (CDAM)

Les Atikamekw de Manawan Dénoncent Fermement le Décret Gouvernemental Octroyé à Nouveau Monde Graphite pour une Mine à Ciel Ouvert sur Notre Territoire Ancestral 

(Manawan) Le Conseil des Atikamekw de Manawan dénonce fermement l’octroi du décret gouvernemental donné à Nouveau Monde Graphite pour une mine à ciel ouvert, alors qu’il y a toujours absence d’acceptabilité sociale au sein de la communauté. L’annonce de l’octroi du décret est un pas en arrière dans la réconciliation.

En novembre 2020, le Conseil des Atikamekw de Manawan avait déposé un rapport de consultation au gouvernement du Québec évaluant la position des membres de la communauté au projet minier Matawinie concluant qu’il n’y avait aucune acceptabilité sociale sans le consentement préalable, libre et éclairer pour aller de l’avant avec un tel projet minier. Les négociations avec Nouveau Monde Graphite sont interrompues depuis.

«Les membres de la communauté de Manawan se sont exprimés en défaveur au projet minier Matawinie, donc aucune acceptabilité sociale. Nous sommes consternés de la décision du gouvernement du Québec concernant l’octroi d’un décret à Nouveau Monde Graphite sans reconnaître la position des Atikamekw au projet minier. Ce projet de mine à ciel ouvert n’est pas un projet vert pour nous. Il vient limiter l’exercice de nos activités traditionnelles et nous déposséder de notre territoire ancestral», déclare Paul-Émile Ottawa, Chef du Conseil des Atikamekw de Manawan.

Information : Sipi Flamand / 819-971-1533 / [email protected]

À propos du Conseil des Atikamekw de Manawan

Le Conseil des Atikamekw de Manawan (CDAM) est composé du Chef Paul-Émile Ottawa et de six (6) conseillers respectivement élus selon le mode coutumier par les Atikamekw de Manawan. Le CDAM agit au nom de tous les membres de la communauté de Manawan qui est située à 120 kilomètres à l’ouest de La Tuque et à 86 kilomètres au nord de Saint-Michel-des-Saints, sur la rive sud du lac Metapeskeka.