Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Communiqué

Le gouvernement rate une occasion d’obliger les sociétés extractives à rendre des comptes

L’annonce relative à la responsabilité sociale des entreprises (RSE) faite aujourd’hui par le gouvernement fait fi de l’important consensus auquel en étaient venues l’industrie et les organisations de la société civile sur la façon de veiller à ce que les activités à l’étranger des sociétés extractives canadiennes respectent les normes internationales en matière d’environnement et de droits de la personne. Il y a près de deux ans, le Groupe consultatif multipartite auprès des Tables rondes nationales sur la responsabilité sociale des entreprises et les industries extractives canadiennes présentait son rapport consensuel au gouvernement du Canada. La réponse tant attendue publiée aujourd’hui ne tient nullement compte des principales recommandations du rapport. Voir aussi le document du gouvernement "Renforcer l’avantage canadien : Stratégie de RSE pour les sociétés extractives canadiennes présentes à l’étranger" et le communiqué.