Les partisans du militant minier mexicain assassiné portent plainte contre le Canada devant un organisme international

Source: 
Canadian Press

News-24, Canadian Press

La famille et les partisans d’un militant mexicain qui a été tué après s’être opposé au projet minier d’une entreprise canadienne portent leur cas devant un organisme international de défense des droits humains.

Le Projet justice et responsabilité des entreprises, une initiative canadienne d’avocats bénévoles, dépose une plainte auprès de la Commission interaméricaine des droits de l’homme au nom de la famille de Mariano Abarca.

La plainte allègue que le Canada n’a pas respecté ses obligations internationales en matière de droits de la personne en faisant pression sur les autorités mexicaines pour qu’elles fassent avancer le projet minier, bien qu’elles aient eu connaissance des menaces liées à la vie d’Abarca.

Les partisans de l’activiste ont épuisé les voies de recours devant les tribunaux canadiens.

...

En tant que membre de l’Organisation des États américains, le Canada est tenu de respecter les normes établies par la Commission interaméricaine des droits de l’homme, affirment les partisans d’Abarca.

La plainte concernant le cas d’Abarca demande à la commission de conclure que le Canada doit faire des réparations pour avoir violé son droit à la vie, à la liberté d’expression, d’association et à une procédure régulière en vertu de la loi.

Jose Luis Abarca Montejo, le fils de Mariano Abarca, a déclaré dans un communiqué publié par MiningWatch Canada, une organisation non gouvernementale, qu’Ottawa a refusé d’enquêter pour savoir si les responsables canadiens « portent une quelconque responsabilité dans le meurtre de mon père ».

« Cette affaire est importante, non seulement pour ma famille, mais pour tous les autres défenseurs des droits humains et de l’environnement dans le monde qui ont le malheur d’attirer l’attention des intérêts miniers canadiens. »

Lire l'article complet ici.